18 septembre 2014

Avec le retour à la routine et le brouhaha de la rentrée, trouvez-vous difficile de bien déjeuner avec votre enfant? Faut-il se forcer à manger le matin? Dans son dernier billet de blogue, ma collègue Catherine Desforges, nutritionniste, nous explique que ce n’est pas nécessairement le cas chez les adultes. En revanche, pour les enfants, le déjeuner est un repas très important pour assurer leur bonne croissance et leur apprentissage.

 

Adultes et enfants n'ont pas les mêmes besoins

Voici pourquoi le premier repas de la journée est primordial chez les enfants :

  • Les enfants dorment en général plus longtemps que les adultes. Ainsi, leur dernier repas remonte souvent à 10 ou 12 heures avant, ce qui est une longue période sans manger.

  • L’enfance est une période de croissance et d’apprentissage intense. Le corps et le cerveau des petits ont donc besoin du carburant contenu dans les aliments et ce, plusieurs fois par jour.

  • Contrairement aux adultes, la routine prévue au service de garde ou à l’école ne permet pas à l’enfant de manger au moment où il le désire dans l’avant-midi. Il doit donc être suffisamment rassasié au déjeuner pour pouvoir attendre jusqu’à la prochaine collation ou repas prévus.

Dans une journée complète, les enfants dépensent une grande quantité d’énergie en bougeant et en jouant. Ils doivent renouveler cette énergie en mangeant. Comme leur estomac est petit, deux repas sont rarement suffisants pour accumuler la quantité d’énergie nécessaire à leur bonne croissance. Il est donc important que les petits consomment trois repas par jour, en plus des collations.

 

Quels types d'aliments privilégier?

Plusieurs études ont tenté de trouver quels types d’aliments pris au déjeuner apportent le plus de bénéfices chez les enfants. Les résultats sont différents d’une étude à l’autre. Ainsi, l’important est de proposer à notre enfant un déjeuner équilibré qui contiendra au moins trois des quatre groupes du Guide alimentaire canadien et ce, le plus souvent possible. Pour connaître ces quatre groupes alimentaires, visitez le site web de Santé Canada.

 

Quelle quantité doit manger mon enfant?

Ça, c’est l’enfant qui le décide : il est le mieux placé pour connaître la quantité d’aliments dont il a besoin au moment présent. Certains matins, il mangera tout, d’autres fois, il ne prendra que deux bouchées. C’est normal! En tant que parent, notre rôle est de les aider à écouter leur appétit. Il faut donc respecter sa décision, même si ce n’est pas toujours facile.

 

Instaurez un bon climat

La routine du matin rime trop souvent avec course folle? Voici des trucs pour que le déjeuner soit un moment agréable :

  • Instaurer une routine claire et toujours prendre le petit déjeuner à l’endroit désigné à cet effet (cuisine ou salle à manger). La stabilité permet à l’enfant de ne pas se sentir bousculé, de garder la bonne humeur et de favoriser l’écoute de la satiété.

  • Favoriser l’autonomie de notre enfant en l’invitant à faire lui-même son déjeuner, avec l’aide d’un parent, d’un grand frère ou d’une grande sœur.

  • Varier régulièrement les aliments offerts afin d’éviter la monotonie, d’éveiller la curiosité de notre enfant et de lui fournir les différents nutriments (vitamines, minéraux, protéines, etc.) nécessaires à sa santé. Cela dit, pour les matins pressés ou si Junior fait des caprices, vaut mieux qu’il avale un seul aliment, plutôt qu’il amorce sa journée le ventre vide.

 

Et vous, comment intégrez-vous le déjeuner à la routine matinale
de vos enfants?

 

Référence : Hoyland A., Dye L., Lawton C.L. A systematic review of the effect of breakfast on the cognitive performance of children and adolescents. Nutr Res Rev. 2009 Dec; 22(2):220-43.

 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Caroline Trudeau
Caroline Trudeau
Nutritionniste et formatrice pour ÉquiLibre

Ses expériences professionnelles en santé publique ainsi qu'en intervention individuelle et de groupe font de Caroline une professionnelle chevronnée qui vous guidera vers le développement d'une relation saine avec la nourriture. Elle pratique actuellement à la Clinique Rosemont auprès d'adultes et d'enfants ayant des comportements alimentaires difficiles ou problématiques en lien avec le poids ou l'image corporelle. 

Authentique et bienveillante, elle vous aidera à faire confiance aux signaux que votre corps vous envoie et à découvrir le plaisir de manger sans restriction ni culpabilité. Jeune maman persuadée de l'importance que les enfants développent une relation positive avec la nourriture, elle vous proposera des pistes de solution pour que vos repas en famille soient agréables et savoureux. Elle abordera aussi différents sujets en lien avec les comportements alimentaires et la préoccupation excessive à l'égard du poids et de l'apparence.

« Au-delà du contenu de votre assiette, c'est la relation que vous entretenez avec la nourriture qui m'intéresse! Je vous accompagne pour que cette relation soit saine, positive et plaisante. »
www.cliniquerosemont.ca/caroline-trudeau-nutritionniste-dietetiste

Voir son profil

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir