21 mai 2015

Une émotion est une réaction affective (physique et psychologique) face à un événement, une personne ou une sensation interne. Nous vivons tous des émotions (positives et négatives), mais cela ne veut pas dire que nous les gérons de la même manière. Certaines personnes « mangent leurs émotions » dans le but de les neutraliser. Afin de mieux comprendre les liens qui existent entre votre alimentation et vos émotions, il faut prendre le temps de vous observer, de comprendre les mécanismes derrière ce comportement et d’identifier vos déclencheurs. 

Il est alors plus facile de remplacer le fait de « manger ses émotions » par d’autres stratégies de gestion plus saines de vos émotions. Je vous propose de vous poser ces trois questions :

 

Quelle est ma relation avec la nourriture?

D’une certaine manière, il est normal que votre alimentation soit liée à vos émotions. Lors de rencontres sociales ou d’évènements heureux, les aliments font partie des moyens que nous avons de célébrer et nous rassembler. Un rapport malsain se créé entre l’alimentation et les émotions lorsque manger devient une stratégie de gestion des émotions et lorsque vous venez à avoir besoin de manger à certains moments afin de vous sentir mieux. Prendre conscience que vous utilisez certains aliments pour gérer vos émotions est une première étape essentielle dans le but de changer cette habitude.

 

Dans quelles situations cela m'arrive-t-il?

Une deuxième étape importante consiste à s’auto-observer (à l’aide d’un journal alimentaire par exemple) et faire des liens entre les émotions que vous ressentez et ce que vous mangez. Votre mère vous réconfortait avec du chocolat lorsque vous étiez triste et vous avez maintenu cette habitude? Vous avez réalisé que lorsque vous mangez beaucoup cela vous engourdi et vous permet d’éviter de ressentir des émotions difficiles? Prenez le temps d’identifier à quels moments et pour quelles raisons vous mangez vos émotions : pour vous engourdir, vous apaiser, vous réconforter, vous récompenser, vous désennuyer, etc.

 

Comment puis-je gérer mes émotions autrement?

Une fois que vous comprenez davantage les liens qui existent entre votre alimentation et vos émotions, vous devez tenter de mettre en place de nouvelles stratégies de gestion des émotions. Les émotions ne doivent pas être refoulées mais ressenties et vécues. Les émotions suivent le même principe qu’une vague : quelque soit leur intensité, elles redescendent toujours. Prenez le temps de ressentir vos émotions, de les identifier et de les tolérer. Même si votre réflexe initial est d’avoir immédiatement recours aux aliments, attendez que la vague passe et essayez plutôt d’avoir recours à de nouvelles façons de vous sentir mieux, tel que parler à un proche de ce que vous vivez, écrire ce que vous ressentez ou faire une activité que vous aimez et qui vous fait du bien.

  

Pensez-vous faire partie de ceux qui mangent leurs émotions?
Si oui, quels sont vos déclencheurs et quelles pourraient être d'autres stratégies de gestion de vos émotions?

 

Références : 

Ogden, Jane. (2010) » The Psychology of Eating. Wiley-Blackwell : United Kingdom.

Striegel-Moore, Ruth.H. (1993). Etiology of Binge Eating : A Developmental Perspective. In Binge Eating : Nature, Assessment and Treatment, Guilford Press : New York.

 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Dre Stéphanie Léonard
Dre Stéphanie Léonard
Psychologue

Sa solide formation scientifique en psychologie et son riche parcours professionnel dans le domaine des troubles de l’alimentation font de Stéphanie une experte qui vous guidera vers le développement d’une bonne estime de soi et d’une relation saine avec votre corps.

Excellente vulgarisatrice, Stéphanie vous aidera à mieux comprendre comment la préoccupation à l’égard du poids peut affecter la confiance en soi et la qualité de vie au quotidien. À l’écoute de votre réalité, elle vous proposera des pistes de solutions pour améliorer la perception que vous avez de votre corps et apprendre à le traiter avec bienveillance. Consciente qu’il est parfois difficile d’être bien dans sa peau,  elle vous invitera à échanger au sujet de votre bien-être et de la satisfaction de vos besoins dans le but de trouver votre équilibre.

«Que diriez-vous si l'on tentait d'être bien dans notre peau? Si on se permettait d'accorder moins d'importance à notre apparence et un peu plus à qui l'on est vraiment comme personne...Je vous lance le défi!»

 

Voir son profil

Commentaires   

France Grenier - 11 Déc. 2014
Bonjour,

J'aimerais connaître le bon pourcentage de masse adipeuse que l'on doit avoir si l'on mesure 5, 2 pouces et pèse 138, 6 livres car sur ma balance cela me conne 35 à 38 %. Est-ce trop? Je sais que je devrais plutôt peser 125 livres( j'ai 47 ans). À mon dernier rendez-vous chez le médecin, on a pensé que je pouvais être diabétique, mais mon médecin En faisant attention de manger des aliments sains jusqu'à mes 33 ans je pesais 118 livres sauf durant mes grossesses dont 2 ou j'ai pris 65 livres.

Dans l'attente d'une réponse de votre part et quelques solutions pour baisser mon poids à 125 livres. Je vous prie, Madame Léonard, d'agréer mes salutations les meilleures.

France Grenier
Répondre
Dre Stéphanie Léonard - 6 Jan. 2015
Bonjour France,

J’ai bien lu votre commentaire et je vous remercie pour la confiance que vous m’accordez. Toutefois, votre question sort de mon champ d’expertise. En tant que psychologue, je me spécialise davantage dans la relation que nous entretenons avec notre alimentation et notre corps.

Et comme je remarque que votre question est très spécifique, je vous rappelle que monÉquilibre offre de l’information générale sur la saine gestion du poids et ne peut remplacer une consultation individuelle auprès d’un professionnel de la santé.
Je vous encourage à entamer une démarche de changement auprès d’un professionnel qui sera prendre en considération tous les facteurs qui influence votre poids et votre pourcentage de masse adipeuse. À cet effet, je vous invite à consulter le répertoire de professionnels formés à l’approche d’ÉquiLibre (www.equilibre.ca/repertoire).

Au plaisir de rediscuter avec vous,

Stéphanie
Répondre
Sabrina Palumbo - 9 Aoû. 2015
L'approche thérapeutique par la Pleine Conscience est très appropriée pour apprendre à gérer et surtout accueillir ses émotions avec bienveillance.. .
Répondre
Nadia2000 - 28 Mai. 2016
Voila cette année j'ai rencontré un fille et je me suis dit que j'ai enfin trouvé a meilleure amie , celle qui me comprend , me soutient , ne m'oblige pas à etre la personne que je ne suis pas , mais ces derniers temps elle a commencé a prendre ses distances , me laisser seule pour trainer avec une personne que je hais , qui m'a fait du mal avant ... Maintenant je la laisse avec elle , or je me sens de plus en plus déprimée , je ne souris presque plus , j'ai toujours envie de dormir , je mange beaucoup trop alors que j'envisage de maigrir et l'été c'est pour pas longtemps, ça me dégoute quand je vois combien jai pris de poids ,
Le grand problème est que je mange mes émotions à en vouloir vomir après mais si seulement j'y arrivais , je n'en peux plus , je cherche une solution à ce pessimisme et à cette tristesse qui me hante
Aidez moi s'il vous plait je vous en serais reconnaissante
Merci
Répondre
Dre Stéphanie Léonard - 6 Jui. 2016
Bonjour Nadia,
Merci de nous avoir fait confiance en partageant ce que vous vivez. Vous semblez vivre une période éprouvante, autant au niveau alimentaire qu’au niveau de votre bien-être général. Mon unique conseil est d’aller chercher de l’aide professionnelle auprès d’une personne qualifiée qui pourra vous aider à vous sentir mieux. Pour des références spécialisées dans le traitement des comportements alimentaires, vous pouvez consulter le système de références d’ANEB Québec www.anebquebec.com et pour toute autre préoccupation le système de références de l’Ordre des Psychologues www.ordrepsy.qc.ca. Vous pouvez également contacter votre CLSC qui pourra aussi vous offrir du soutien. Finalement, pour de l’aide immédiate, vous pouvez appeler la ligne d’écoute de l’organisme Revivre au 1-866-738-4873 du lundi au vendredi de 9h à 17h. Je vous souhaite bonne chance dans votre démarche. Stéphanie
Répondre

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir