30 novembre 2015

Je vous comprends, il n’est pas facile d’être active avec un horaire surchargé et de nombreuses responsabilités. Dans ma pratique, je côtoie des femmes qui ont réussi à conserver un mode de vie actif et j’ai voulu savoir comment elles y sont parvenues. J’ai demandé à quatre femmes âgées entre 40 et 50 ans qui participent à l’un de mes cours de groupe de me dire comment elles faisaient pour demeurer motivées à bouger. C’est pour inspirer les femmes de monÉquiLibre en partageant leurs vécus et leurs trucs qu’elles ont répondu volontiers à ma requête.

 

Les 4 femmes 4final

 

La majorité m’a d’abord confiée que certains obstacles auraient pu nuire à l’adoption d’un mode de vie actif. Leurs principales craintes étaient de rester à l’écart, de ne connaitre personne, de ne pas être suffisamment bonne ou de se blesser. Toutefois, elles ont su passer par-dessus ces obstacles pour rester actives et elles nous expliquent comment elles y sont arrivées.

 

L'équilibre psychologique

Pour elles, l’activité physique leur permet de se sentir mieux dans leur peau, de libérer leur stress ainsi que de regagner confiance en elles et en leurs moyens. Isabelle D. souligne : « Je travaille toujours fort et je suis fière de moi après le cours. » alors que pour Sylvie, le sport est un antidépresseur. Lorsque Sylvie s’entraine, elle se sent valorisée et belle : « On se sent bien mieux, même si on n’est pas parfaite! ». Plusieurs études ont soulevé les bienfaits psychologiques associés à la pratique de l’activité physique dont l’estime de soi qui augmente chez les femmes actives. Les témoignages de ces femmes confirment ces faits. 

 

Le sentiment d'appartenance

Aussi, le sentiment d’appartenance à un groupe est favorable à la pratique de l’activité physique : « Il y a l’effet d’appartenance quand ça fait un petit bout, on n'est plus seul et on a du fun. » note Sylvie. De plus, selon deux complices, le fait d’avoir une copine d’entraînement soutien davantage la participation au cours. Isabelle D. et Lysanne mentionnent que s’entrainer à deux, c’est mieux! Lorsque l’une est moins motivée, l’autre l’encourage. Le soutien du groupe ou des amis semble être un facteur important dans le maintien de la pratique de l’activité physique chez ces femmes.

 

L'activité physique est un besoin

Enfin, leurs témoignages révèlent que l’activité physique leur permet de se sentir en meilleure forme. Isabelle V. déclare ceci : « Je suis d’ailleurs en meilleure forme que jamais! Je persiste certainement à cause des bienfaits de l’activité sur mon corps et dans mon esprit. » alors qu’Isabelle D. affirme : « Je persévère, car je ne peux plus m’en passer. Pour moi, ce n’est pas de la persévérance, c’est un besoin ! ». Il est clair que chacune d’elles ressent les bienfaits de la pratique de l’activité physique sur sa santé physique et mentale.

Ces femmes ont su surmonter des obstacles qui auraient pu les décourager. Le fait de se sentir mieux dans leur peau, le soutien du groupe ou d’une amie et l’amélioration de leur forme physique sont les principales raisons qui les ont amené à adopter un mode de vie actif dans une optique de santé. L’activité physique pratiquée en cours de groupe semble devenir une occasion pour elles de rencontrer des gens, de se dépasser et de prendre confiance en leurs propres moyens. Je lève mon chapeau à ces quatre femmes! Je les remercie de s’être ouvertes à moi ainsi qu’à vous pour vous inspirer à bouger ! Vous trouverez dans mon prochain billet les témoignages complets de ces quatre femmes inspirantes.  

 

Et vous, quelles sont vos motivations, craintes ou contraintes
face à la pratique de l'activité physique?

 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Audrey Caplette Charette
Audrey Caplette Charette
Spécialiste en activité physique

Son vécu professionnel en tant qu'enseignante en éducation physique et à la santé au collégial, instructrice de cours de groupe, conférencière, et son implication dans divers projets liés à l'activité physique chez les femmes font d'Audrey une experte qui vous aidera à bouger plus et de façon saine.

Détentrice d'une maîtrise en kinanthropologie et grande passionnée, elle poursuit sa formation universitaire au doctorat en éducation où elle s'intéresse à la pratique de l'activité physique chez les filles, plus spécifiquement à leur sentiment d'efficacité personnelle. Consciente qu'il n'est pas toujours facile d'adopter un mode de vie sain et actif, Audrey vous donnera des trucs pour vous encourager à bouger pour être en forme et en santé, toujours avec plaisir.

« On veut être actif, en forme et en santé, mais sans excès et sans devenir obsessif! Quand on ne sait plus s'arrêter, qu'on s'entraîne de façon compulsive ou au contraire qu'on est sédentaire et démotivé, il est important de retrouver l'équilibre! L'important est de s'aimer plus avant de pouvoir bouger sainement et par plaisir. » | www.formelle.ca |

Voir son profil

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir