9 mars 2018

Il vous est peut-être déjà arrivé d’hésiter à pratiquer une activité physique par peur de ressentir de l’anxiété face à votre poids : « Est-ce que les autres seront plus minces que moi ou plus musclés? Vont-ils me juger? Que vont-ils penser de mon corps? ». Ces pensées et ces émotions parfois très fortes peuvent vous empêcher d’y aller avec plaisir. Vous risquez alors de tomber dans un cercle vicieux. Lorsque vous ne voulez pas bouger à cause de votre poids, votre anxiété augmente et vous avez alors encore moins envie de vous activer. Cette situation est très commune et mérite qu’on y porte une attention particulière. Voici les pièges à éviter et des stratégies pour diminuer votre anxiété dans ce type de situation.

 

Premier piège de l'anxiété : la comparaison

On peut ressentir de l’anxiété pour plusieurs raisons, mais lorsqu’on bouge, celle qui revient le plus souvent est le fait de se comparer avec les autres. Lorsque vous vous croyez inférieur(e) aux autres, gêné(e) ou inconfortable avec votre corps, l’émotion peut vous bloquer de pratiquer une activité physique. Si cela vous arrive, je vous suggère de vous rappeler que tous les corps sont différents et qu’il n’y en a pas un d’identique dans le monde. Cela veut dire que tout le monde, peu importe son apparence physique, a le droit de pratiquer une activité physique et d’en retirer du plaisir.

Rappelez-vous aussi qu’il est impossible de juger de l’état physique ou mental d’une personne simplement en vous fiant à son apparence. Ce n’est pas parce que quelqu’un est plus mince ou plus musclé que vous que cette personne est nécessairement plus en forme ou à l’aise dans son corps.

Quelle est la solution? Un bon moyen de se défaire de l’anxiété est de vous concentrer sur l’action de bouger et de ressentir votre corps en mouvement : votre pouls, votre respiration, la chaleur de votre corps qui augmente, la musique qui vous fait bouger sur un rythme précis, etc. Vous remarquerez alors que l’anxiété diminuera et laissera place au plaisir. Également, il est bon de savoir que la majorité des personnes qui pratiquent une activité physique le font parce qu’ils veulent bouger et s’amuser. Ceci vous permettra peut-être de vous défaire d’une pression de performance qui pourrait vous bloquer d’en profiter. Prenez plaisir à prendre soin de vous et soyez fier(e) que votre corps puisse bouger librement.

 

Deuxième piège de l'anxiété : la performance ou la compétition

Il peut être difficile de commencer à bouger en choisissant une activité physique où les gens sont habituellement compétitifs. La pression de performer et de se prouver pourrait alors augmenter de beaucoup votre anxiété. Je vous suggère plutôt de rechercher une ambiance de jeu et de légèreté dans vos activités physiques car les jugements sont beaucoup moins présents.

Quelle est la solution? Trouvez des ligues amateures et/ou des niveaux de cours débutants. Vous avez de meilleures chances de rire tous ensemble et de ressentir beaucoup moins de pression! Pourquoi ne pas essayer un cours de groupe? En plus d’avoir un support social, l’animateur(e) ou l’entraîneur(e) suggère souvent des alternatives dans les mouvements pour s’adapter à tous les corps. De plus, les cours sont généralement différents d’une semaine à l’autre, ce qui combat l’ennui et maintient votre motivation. Pratiquer une activité qui vous permet de vous sentir bien est un excellent moyen de se défaire de votre anxiété puisque le plaisir et le bien-être prennent le dessus!

 

 Et vous, quelle stratégie comptez-vous mettre de l'avant pour diminuer votre anxiété face à votre poids?

 

 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Dominique Champagne
Dominique Champagne
Kinésiologue

Ses expériences d'intervention auprès de gens souffrant de troubles alimentaires et sa participation en tant qu'animatrice à plusieurs conférences et ateliers sur le sujet font de Dominique une experte qui vous redonnera confiance en votre corps et vous amènera à bouger pour le plaisir. 

Kinésiologue de formation et grande passionnée de l'activité physique, Dominique vous aidera à être à l'écoute de votre corps et à essayer toutes sortes d'activités, peu importe votre forme physique actuelle. Conscience que votre image corporelle et la pression que vous ressentez pour modifier votre corps peut freiner votre envie de bouger, elle vous donnera des pistes de solution pour vivre des expériences positives avec l'activité physique et arrêter de vous imposer des règles strictes à suivre.

«Apprendre à se connaître passe par le corps! Bouger avec plaisir est un moyen efficace et naturel de prendre action dans la découverte de soi et de ses miracles potentiels.» | www.dominiquechampagne.com |
www.facebook.com/dominiquechampagnekinesiologue

Voir son profil