26 novembre 2015

« Combien de fois par semaine est-il correct de manger du dessert? Je ne devrais pas manger autant de fois dans la journée… C’est quoi une portion normale? »Vous vous reconnaissez?

Il s’agit de questions qui me sont fréquemment posées en consultation.

En fait, j’ai souvent l’impression que mon plus grand défi en tant que nutritionniste clinicienne est d’aider les gens aux prises avec des enjeux avec la nourriture à retrouver des comportements alimentaires normaux. Gros défi! Et, vous savez quoi? Ces questions, je me les suis moi-même posées au fil de mes études en nutrition. Voici ce que je peux maintenant répondre : ça dépend! Je sais, ce genre de réponse peut être décevant parfois, mais voici quelques précisions.

 

Ça varie!

Il y a autant d’habitudes alimentaires différentes qu’il y a de personnes sur la terre! Certaines ont la dent plus sucrée et d’autres, plus salée. Ainsi, il est normal de faire des choix en fonction de nos préférences ou de nos envies du moment. Certaines personnes mangent trois repas par jour et se sentent bien ainsi, alors que d’autres ont absolument besoin de collations pour passer la journée. Il est normal de s’adapter à nos signaux de faim en ajustant le nombre de fois lors desquelles on mange dans une journée. Certains ne peuvent se retenir de manger un peu plus de biscuits qu’à l’habitude lorsqu’ils sont chauds sortis du four (miam!), alors que d’autres préfèrent les garder pour étirer le plaisir! Il est normal de ne pas tous réagir de la même façon selon les aliments, le moment, le contexte et même, d’une fois à l’autre… Non? Le texte What is Normal Eating? de la nutritionniste et thérapeute familiale Ellyn Satter, est un outil que je remets à mes clientes. L’auteure nous aide à relativiser cette ambition de vouloir manger parfaitement que plusieurs d’entre nous avons lorsqu’il est question de bien s’alimenter.  

 

Le principe du « good enough diet »

Le « good enough diet » est un principe inspiré de celui du « good enough parent » dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Mes collègues nutritionnistes Hélène Laurendeau et Marie Marquis en ont fait mention de façon ingénieuse dans l’article Comportements alimentaires : le principe du «good enough diet», paru dans le magazine Coup de pouce.  En résumé, ce concept nous dit qu’il est impossible de manger de façon parfaite tout le temps, il s’agit plutôt de manger suffisamment bien dans l’ensemble! Oui, c’est flou comme idée, mais déculpabilisant, n’est-ce pas? Il serait irréaliste de vouloir manger de façon optimale tout le temps, mais attention : on ne met pas de côté les concepts de base d’une alimentation équilibrée ou de l’écoute des signaux de faim et de satiété pour autant. Cela veut seulement dire que, ce qui compte au fond, c’est votre moyenne au bâton et non pas les fois où votre balle ne vole pas aussi haut que vous l’auriez espéré!  

 

Ce qui compte, c'est de trouver VOTRE normalité

Vous aurez compris que manger normalement, c’est relatif pour chaque personne. C’est faire preuve de flexibilité, mais c’est aussi avoir une alimentation empreinte de liberté!  

  

Pour vous, c'est quoi manger normalement? 

 

Références : 

Satter, Ellyn. What is Normal Eating, 2015, www.EllynSatterInstitute.org.

Laurendeau, Hélène. Comportements alimentaires : le principe du «good enough diet», Coup de pouce, 2015, http://www.coupdepouce.com/bien-dans-mon-corps/nutrition/comportements-alimentaires-le-principe-du-good-enough-diet/a/44468.

 


À PROPOS DE L'AUTEUR

Catherine Moquin
Catherine Moquin
Nutritionniste et formatrice pour ÉquiLibre

Ses expériences variées en intervention individuelle et de groupe auprès de femmes présentant une relation difficile avec la nourriture font de Catherine une experte dans le domaine. Elle oeuvre depuis plusieurs années à la Clinique psychoalimentaire, clinique spécialisée dans le traitement des troubles alimentaires. Elle vous aidera donc à retrouver des comportements alimentaires plus sains et empreints de plaisir. 

Consciente de tous les enjeux liés à l'alimentation, Catherine vous donnera des trucs pour mieux comprendre vos comportements et les modifier graduellement. De nature empathique et attentionnée, elle vous invitera à savourer vos aliments favoris sans culpabilité, tout en partageant vos expériences sur des thèmes qui vous touchent.

«Libérez-vous de toutes vos préoccupations, de vos insatisfactions et de vos appréhensions afin de savourer le moment présent!»

 

Voir son profil

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir