22 avril 2015

Certains jours, notre enfant ne mange pratiquement rien : on s’inquiète qu’il manque de vitamines! D’autres fois, il engloutit une deuxième assiette : on se demande s’il est trop gourmand. Il est normal qu’un enfant ait des variations d’appétit, mais cela peut être très déstabilisant pour les parents. 

 

Ce qui influence l'appétit

Les besoins en nourriture d’un enfant sont influencés par ses poussées de croissance, le fait qu’il ait été plus ou moins actif qu’à l’habitude et les quantités d’aliments qu’il a mangés précédemment (dans les dernières heures et dans les derniers jours). Son envie pour les aliments dans l’assiette, son humeur et son état de fatigue vont aussi influencer son appétit. Il est normal de ne pas toujours comprendre pourquoi son enfant mange plus ou mange moins qu’à l’habitude.  

Nos signaux de faim et de satiété nous guident à consommer la quantité d’aliments dont on a besoin. Ces signaux sont envoyés par notre corps. On ressent la faim lorsqu’on manque de carburant et on ressent la satiété lorsqu’il est temps d’arrêter de manger.

Dans la capsule vidéo Est-ce normal que l’appétit de son enfant varie d’une journée à l’autre?, Dre Mélanie Henderson explique que les enfants perçoivent bien leurs signaux, et ce, de façon innée. Le hic, c’est qu’il est facile en tant que parent de brouiller les signaux de faim et de satiété de nos enfants, et ce, bien involontairement!

 

 

À chacun son rôle!

L’acquisition de saines habitudes alimentaires est une responsabilité partagée entre le parent et son enfant. En tant que parents, nous sommes responsables de fournir une variété d’aliments sains à notre enfant, de choisir le moment, le lieu et les comportements acceptables aux repas. Notre enfant est responsable de la quantité d’aliments qu’il mange.

 

Le parent est responsable du :

 

  • QUOI. C’est le parent qui choisit la qualité et la variété des aliments disponibles aux repas et aux collations. Des aliments de tous les groupes alimentaires doivent être offerts chaque jour. Encouragez votre enfant à goûter à tout, mais sans le forcer.
  • QUAND. Il est souhaitable de fournir des repas et des collations à des moments réguliers et de façon constante. Votre enfant choisira lui-même s’il veut manger ou non les aliments que vous lui proposez.
  • . Favorisez les repas à table et sans distraction (ex. : télévision et cellulaires fermés). Apprenez à votre enfant à rester à sa place durant le repas.
  • COMMENT. Les repas en famille sont à privilégier et devraient être des moments agréables. Votre enfant apprend à bien se comporter à table afin de maintenir une bonne ambiance. Félicitez votre enfant pour ses bons comportements à table (ex. : pour avoir mangé proprement, pour avoir goûté à plusieurs aliments, pour être resté calme, etc.) plutôt que pour la quantité de nourriture qu’il a mangée.

 

Votre enfant est responsable du :

 

  • COMBIEN. Votre enfant est le seul à pouvoir reconnaître ses besoins en nourriture. Qu’il ne mange qu’une seule bouchée ou qu’il demande une deuxième assiette, il faut lui faire confiance. Sans insister ni argumenter, il est possible de lui poser des questions : « Pourquoi tu ne manges pas tes carottes? » ou « Es-tu certain d’avoir encore de la place dans ton ventre? ». Pour vous aider, lisez le billet de blogue Quelle quantité d'aliments mon enfant doit-il manger?. Quoi qu’il en soit, respectez sa décision finale d’arrêter ou de continuer à manger. S’il a peu mangé au repas et qu’il a faim peu de temps après le repas, il pourra manger à la prochaine collation prévue. 

  

Est-ce que l'appétit de votre enfant varie beaucoup?
Le laissez-vous décider de la quantité d'aliments qu'il peut manger?

 

Référence : Satter, E. (2000).Child of Mine : Feeding with Love and Good Sense.Boulder, Colorado: Bull Publishing Company.


À PROPOS DE L'AUTEUR

Caroline Trudeau
Caroline Trudeau
Nutritionniste et formatrice pour ÉquiLibre

Ses expériences professionnelles en santé publique ainsi qu'en intervention individuelle et de groupe font de Caroline une professionnelle chevronnée qui vous guidera vers le développement d'une relation saine avec la nourriture. Elle pratique actuellement à la Clinique Rosemont auprès d'adultes et d'enfants ayant des comportements alimentaires difficiles ou problématiques en lien avec le poids ou l'image corporelle. 

Authentique et bienveillante, elle vous aidera à faire confiance aux signaux que votre corps vous envoie et à découvrir le plaisir de manger sans restriction ni culpabilité. Jeune maman persuadée de l'importance que les enfants développent une relation positive avec la nourriture, elle vous proposera des pistes de solution pour que vos repas en famille soient agréables et savoureux. Elle abordera aussi différents sujets en lien avec les comportements alimentaires et la préoccupation excessive à l'égard du poids et de l'apparence.

« Au-delà du contenu de votre assiette, c'est la relation que vous entretenez avec la nourriture qui m'intéresse! Je vous accompagne pour que cette relation soit saine, positive et plaisante. »
www.cliniquerosemont.ca/caroline-trudeau-nutritionniste-dietetiste

Voir son profil

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir