18 avril 2017

Saviez-vous que, contrairement à la croyance populaire qui associe l’insatisfaction corporelle aux jeunes, l’inconfort face à l’apparence semble relativement stable tout au long de la vie? Malgré le fait que vieillir soit un processus de vie normal, nous évoluons dans une société qui ne valorise pas le vieillissement et qui nous encourage même à le freiner et à le camoufler. Quels défis pose le vieillissement pour l’image corporelle et, surtout, comment réussir à conserver une image corporelle saine au fil du temps?

 

Vieillir quand on se faire dire de rajeunir

Soixante-dix pourcent (70 %) d’un large échantillon de femmes âgées de 50 ans et plus se sont dites insatisfaites de leur silhouette et de leur poids. Une des raisons pour expliquer ces résultats est le fait que nous sommes constamment bombardées d’images de beauté où la jeunesse est valorisée et où les signes de vieillissements sont à cacher. D’ailleurs, une industrie très rentable a vu le jour en nous proposant de multiples produits et recettes pour « avoir l’air » plus jeune. Le problème est que vieillir est non seulement normal, mais inévitable. Tenter de ne pas montrer de signes de vieillissement signifie renoncer à plusieurs changements corporels normaux qui deviendront difficiles à accepter si on y résiste.

 

Pourquoi est-ce si difficile de vieillir?

D’un point de vue corporel, vieillir c’est aussi être confrontée à son corps qui change. Notre métabolisme ralentit, notre peau démontre des signes de vieillissement et notre silhouette et notre poids subissent des changements importants. Et tous ces changements impliquent une bonne dose d’adaptation et aussi certains deuils. Dans le cas de l’image corporelle, faire un deuil implique accepter la perte d’un aspect de notre apparence auquel on tient. Malgré qu’ils puissent être difficiles à accepter, ces deuils sont essentiels car ils nous permettront de vivre davantage en harmonie avec tout ce que le fait de vieillir implique!

  

Vieillir, ça s'apprivoise

Une des meilleures façons de mieux accepter notre vieillissement est d’être consciente des changements que nous allons vivre. Je vous suggère de lire sur le sujet, poser des questions autour de vous et en parler avec vos amies et vos proches qui vivent la même chose. Je vous invite aussi à résister un peu plus chaque jour à la pression que l’industrie de l’image exerce sur vous pour vous pousser à cacher les signes du vieillissement. Que ce soit dans l’achat de vos lectures (livre, magazines) ou produits, tentez de faire des choix moins axés sur l’apparence et l’embellissement. Remémorez-vous que vieillir s’accompagne aussi souvent d’une meilleure connaissance de soi, d’une plus grande expérience de vie et d’une sagesse qui contribuent de manière beaucoup plus authentique au développement d’une image corporelle positive. 

 

Et vous, comment vous sentez-vous
face au fait de vieillir?

 

Références :

Baker, L. et Gringart, E. (2009). Body image and self-esteem in older adulthood. Ageing and Society, 29, 977-995.

Gagne et al. (2012). Eating disorder symptoms and weight and shape concerns in a large web-based convenience sample of women ages 50 and above : results of the gender and body image (GABI) study. International Journal of Eating Disorders, 45, 832-844.


À PROPOS DE L'AUTEUR

Dre Stéphanie Léonard
Dre Stéphanie Léonard
Psychologue

Sa solide formation scientifique en psychologie et son riche parcours professionnel dans le domaine des troubles de l’alimentation font de Stéphanie une experte qui vous guidera vers le développement d’une bonne estime de soi et d’une relation saine avec votre corps.

Excellente vulgarisatrice, Stéphanie vous aidera à mieux comprendre comment la préoccupation à l’égard du poids peut affecter la confiance en soi et la qualité de vie au quotidien. À l’écoute de votre réalité, elle vous proposera des pistes de solutions pour améliorer la perception que vous avez de votre corps et apprendre à le traiter avec bienveillance. Consciente qu’il est parfois difficile d’être bien dans sa peau,  elle vous invitera à échanger au sujet de votre bien-être et de la satisfaction de vos besoins dans le but de trouver votre équilibre.

«Que diriez-vous si l'on tentait d'être bien dans notre peau? Si on se permettait d'accorder moins d'importance à notre apparence et un peu plus à qui l'on est vraiment comme personne...Je vous lance le défi!»

 

Voir son profil

Ajouter un Commentaire


Votre adresse de courriel ne sera pas communiquée à des tiers ou utilisée à des fins commerciales

Code de sécurité

Rafraîchir